RUBIKA

Actualités

Fireplace Games : l’équipe à l’origine de « En Garde! » crée son propre studio de jeu vidéo

Deux après l’obtention de leur diplômes, auréolés du succès de leur projet de fin d’études, l’équipe du projet En Garde! fonde son propre studio de développement de jeux : Fireplace Games ! Félicitations à Adrien Poncet, Valentin Capitaine, Corentin Mangé, Sylvain Schmück, Pierre Chapelet, Tim Guthmann, Anaïs Simonnet et Julien Fenoglio pour ce beau projet qui vient d’être annoncé publiquement.

INTERVIEW DE L’ÉQUIPE

Concernant « En Garde! » : quel regard avez-vous sur votre projet de fin d’études, qu’est ce que la visibilité du jeu vous a apporté ?

Le succès du jeu nous a apporté plusieurs heureux concours de circonstances. C’est notamment durant notre voyage à la GDC de San Francisco en mars 2019, grâce à la nomination d’En Garde! au prix du meilleur jeu étudiant, que nous avons pu rencontrer plusieurs publishers et investisseurs. Ils étaient surpris de voir un projet étudiant si ambitieux, et intéressés par le potentiel de notre équipe.
Tout cela nous a permis d’avoir des contacts prêts à nous soutenir, ce qui nous a conforté dans l’idée que nous étions dans les bonnes conditions pour fonder notre studio.

 

L’équipe de « En Garde! » a remporté en 2018 le Ping Award du Meilleur Jeu Étudiant

Pourquoi se lancer dans le développement de votre propre studio ?

Nous y avons beaucoup réfléchi, dès la sortie de l’école. Fonder notre propre studio, c’est avant tout la garantie d’être libre de travailler sur ce que nous voulons, dans les conditions que nous voulons, de porter nos projets créatifs et nos valeurs pour cette industrie. Nous nous disions aussi que c’était un bon moment dans nos vies pour tenter cette aventure, une opportunité à saisir.
Mais c’est aussi une importante responsabilité. N’ayant pas de formation en business, ça ne semblait pas évident au premier abord. Anaïs, à l’origine character artist sur En Garde!, s’est intéressée à l’entreprenariat après la sortie de l’école, et endosse maintenant le rôle de présidente de l’entreprise.

Est-ce que tous les membres de l’équipe se lancent dans l’aventure ? Quels étaient vos postes actuels et était-ce « évident » d’y renoncer pour pousser votre projet ?

Évidemment, plusieurs d’entre nous ont beaucoup hésité au début ; c’est un choix de vie très important. Nous avions des postes confortables dans des studios réputés comme Ubisoft ou Amplitude, et ce n’est pas simple de tout quitter. Mais même dans les moments de doute, nous avons continué de parler de notre projet de studio et de tout préparer comme si nous étions sûrs de le faire. Petit à petit, cela a aidé à créer de l’engouement auprès de toute l’équipe, tandis que nous commencions aussi à nous lasser de nos postes.
Aujourd’hui, c’est donc bien l’ensemble de l’équipe du projet étudiant qui s’est lancée dans l’aventure, ce qui est une grande chance pour nous ! Les 8 membres d’origine sont tous co-fondateurs du studio à parts égales, et nous avons même recruté d’autres anciens de Rubika qui nous ont rejoint.

Où en êtes-vous actuellement ? Quelles sont les différentes étapes du projet ?

Sans surprise, monter un studio prend beaucoup de temps. Nous pensions à l’origine être prêts pour Avril, et le confinement n’a pas arrangé les choses. Finalement, la boite a été créée fin Mai, certains contrats d’investissement (confidentiels !) sont encore en cours de discussions, et nous commençons tout juste à nous installer dans des locaux sur Montpellier.
On commence à en voir le bout, mais ce n’est pas la fin du voyage : il y a maintenant un jeu à développer ! A ce propos, nous ne voulons pas en dévoiler plus pour le moment, car nous voulons faire une belle annonce quand nous aurons des choses à montrer, mais nous sommes déjà bien au travail sur notre premier projet. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux pour être tenus au courant ! (twitter et linkedin)

(RE)DÉCOUVRIR « EN GARDE! »